Puisque la plupart des cas de gastrite surviennent lorsqu’un chien ingère le mauvais type de nourriture, le vétérinaire demandera si le chien a mangé quelque chose, peut-être d’un voyage récent à la poubelle, ce qui pourrait causer les symptômes. Pour la gastrite grave ou chronique, d’autres tests diagnostiques sous forme d’analyses sanguines sont nécessaires pour exclure toute maladie comme la parvo ou la néphropathie.

Si un matériau non digéré est coincé dans l’estomac du chien, des radiographies peuvent être utilisées pour l’identifier. Un examen endoscopique de l’estomac du chien peut être effectué pour d’autres tests et cultures.

Les options de traitement comprennent des restrictions alimentaires et, dans certains cas, des médicaments sur ordonnance ou des thérapies de soutien. Pour le traitement de la gastrite aiguë, il se peut que vous deviez retenir la nourriture pendant au moins 24 heures pour permettre à l’estomac de récupérer et de guérir de l’irritant. Bien que l’eau ne soit pas limitée, elle devrait être offerte plusieurs fois en plus petites quantités. Ceci est dû à la tendance chez les chiens atteints de gastrite à boire de grandes quantités d’eau à la fois, causant ainsi davantage de vomissements et d’irritation de l’estomac.

Dans les cas de gastrite grave ou chronique, où l’affection est causée par des bactéries, les antibiotiques aideront à traiter l’affection. Cependant, si la cause est une certaine condition médicale, alors s’adresser à elle peut aider à résoudre les symptômes de gastrite. Dans le cas où la gastrite est causée par un objet non digéré dans l’estomac du chien, la chirurgie est la seule option de traitement.

Bien que ce problème de santé sous sa forme légère soit relativement facile à traiter, la forme chronique peut rapidement mettre la vie en danger à cause de la déshydratation et du déséquilibre électrolytique causé par les vomissements. La meilleure façon d’agir est donc d’agir rapidement et de traiter les symptômes de votre chien, afin qu’il puisse retrouver son état sain et heureux dans un court laps de temps.

La rate est un organe important qui filtre les globules rouges et retient une réserve de globules blancs. Il joue un rôle important dans le système immunitaire. La rate est également responsable de la production et du stockage des globules rouges. Chez les chiens, cet état tend à se produire surtout chez les grandes races et à mesure que le chien vieillit. L’hypertrophie de la rate, que l’on appelle médicalement splénomégalie, est habituellement un symptôme d’un autre problème de santé sous-jacent.

Symptômes

Les symptômes d’une hypertrophie de la rate chez le chien comprennent des douleurs accompagnées de ballonnements. Les maux d’estomac sont aussi l’un des symptômes. De plus, il se peut que le chien soit incapable de s’allonger confortablement, ou même d’effectuer n’importe quelle activité sans inconfort. Voici d’autres symptômes.

  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Douleur abdominale
  • Manque d’appétit
  • Léthargie et activité réduite
  • Faiblesse

Causes

Une blessure abdominale, une hépatite canine, des troubles infectieux, une infection bactérienne, des tumeurs cellulaires de la rate, une maladie inflammatoire de l’intestin et d’autres troubles immunitaires en sont quelques-unes des causes. Ces conditions peuvent conduire à un élargissement de la rate sur une période de temps, conduisant aux symptômes mentionnés plus haut.

On sait que le cancer est l’une des causes courantes de splénomégalie. L’hémangiosarcome est un type de cancer qui affecte les chiens et qui est connu pour être extrêmement malin et dangereux. Elle est souvent fatale car elle affecte les vaisseaux sanguins, se propageant ainsi rapidement dans tout le corps. Cependant, n’oubliez pas qu’une tumeur bénigne peut aussi en être la cause.

Diagnostic

Si le vétérinaire remarque une rate proéminente ou un abdomen saillant, il peut utiliser une aspiration à l’aiguille fine pour diagnostiquer le trouble de la rate. De plus, il pourrait recommander des ultrasons et des radiographies pour voir la rate et les régions avoisinantes à la recherche d’anomalies. De plus, un test sanguin aidera à déterminer les problèmes médicaux sous-jacents possibles pour la santé du chien.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*