Un chien déshydraté doit être amené chez le vétérinaire dès que possible. Cependant, avant cela, il y a certaines mesures que vous pouvez prendre pour le réhydrater. Gardez votre chien dans un endroit frais et laissez-le boire beaucoup d’eau. Cependant, si la déshydratation est grave, ne commettez pas l’erreur de laisser votre chien avaler l’eau rapidement, car cela peut entraîner des vomissements et une perte supplémentaire de fluides corporels.

Alors, faites boire l’eau lentement à votre chien, en prenant de petites gorgées à la fois. Vous pouvez également essayer de donner à votre chien un pédalier, qui est un produit électrolytique qui aidera à récupérer les électrolytes perdus dans le corps. Cependant, si votre animal refuse de boire de l’eau, envoyez-la chez le vétérinaire pour un traitement ultérieur.

Comme la déshydratation peut causer de graves problèmes comme la défaillance d’un organe, et parfois même la mort, il est de votre responsabilité en tant que propriétaire de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que l’animal ne soit affecté. Vous devez veiller à ce que votre chien reste bien hydraté tout au long de la journée. Placez plusieurs bols d’eau à différents endroits de votre maison pour vous assurer que votre chien boit de l’eau régulièrement.

Nourrir votre chien avec des aliments humides fera aussi l’affaire. En dehors de cela, il est préférable de garder votre animal à l’intérieur dans des conditions climatiques chaudes et sèches. Si vous devez l’emmener à l’extérieur pour de longs voyages, n’oubliez pas de lui donner de l’eau propre à intervalles réguliers. La déshydratation peut elle-même être un symptôme d’une autre maladie majeure. Ainsi, si vous remarquez l’un des signes susmentionnés, le vétérinaire vous aidera à trouver et à traiter la raison sous-jacente.

L’adoption d’un chien ressemble beaucoup à l’éducation d’un enfant. Vous devez prendre soin de plusieurs choses pour rendre la vie de votre chien confortable et heureuse. La santé d’un chien est une question importante dans l’adoption d’un animal de compagnie, car vous devez vous familiariser avec diverses maladies et infections dont il est susceptible d’être affecté. Cependant, les troubles sanguins qui affectent les chiens sont quelque chose dont les propriétaires de chiens ont peu de connaissances. Certains d’entre eux sont énumérés ci-dessous.

Anémie hémolytique auto-immune

Il s’agit d’un trouble immunitaire dans lequel le système immunitaire de l’organisme détruit les cellules sanguines. Normalement, un parasite ou un autre corps étranger est attaché au globule rouge et en détruisant ce corps étranger, le système immunitaire détruit ses propres globules rouges.

Lorsque cela se produit trop rapidement et trop souvent, l’organisme est à court de globules rouges, car le processus de régénération prend un certain temps. Les principaux symptômes à surveiller dans ce trouble sont la pâleur, la fatigue et une réduction drastique de l’activité du chien.

Hémophilie

Il s’agit d’un trouble de la coagulation sanguine qui entraîne des saignements anormaux et excessifs. Elle est principalement due à la déficience de certains facteurs responsables de la coagulation, ou elle peut être due à une fonction plaquettaire anormale. Bien que les femelles soient les principaux porteurs de cette maladie, ce sont les mâles qui sont les plus touchés. Le symptôme le plus important de ce trouble est un saignement excessif et inexpliqué. De nombreux chiots atteints d’hémophilie continuent de saigner pendant plusieurs jours après la perte des dents de lait.

Basset Hound Thrombopathia

Il s’agit d’un autre trouble de la coagulation sanguine qui est causé principalement par le dysfonctionnement des plaquettes. Il prévient la formation de caillots sanguins, ce qui entraîne une perte excessive de sang. Bien que ce trouble ne puisse être complètement guéri, il peut être maîtrisé avec l’aide d’un traitement approprié de la part d’un vétérinaire. Ce n’est pas considéré comme un trouble majeur. Cependant, une blessure mineure non traitée à temps peut nuire à la vie de votre animal.

Hémangiosarcome

Il s’agit d’une forme de cancer du sang qui prend naissance dans la paroi des vaisseaux sanguins et de la rate. Si les tumeurs sont bénignes, elles peuvent être enlevées avec succès par une intervention chirurgicale alors qu’elles sont encore petites. Malheureusement, la plupart des tumeurs hémangiosarcome sont malignes et la radiothérapie ne fonctionne guère pour eux.

Lymphedema

Il s’agit d’un trouble dans lequel les tissus qui forment le liquide lymphatique gonflent. Le liquide lymphatique circule au moyen de vaisseaux lymphatiques. Le plus souvent, ce trouble a des conséquences mineures et aucune intervention médicale n’est nécessaire. Cependant, dans certains cas graves, une chirurgie reconstructive peut être nécessaire. Parfois, même un bandage peut être fait pour empêcher les tissus de gonfler davantage.

Maladie de von Willebrand

C’est une maladie héréditaire et aussi la plus fréquente chez les chiens. Elle est causée par une carence des protéines nécessaires à la formation des plaquettes qui aident à fermer les vaisseaux sanguins rompus. Par conséquent, l’animal saigne abondamment et parfois même jusqu’à la mort. L’hémorragie se produit normalement dans la vessie, le vagin, le nez ou les muqueuses buccales. Malheureusement, cette maladie n’a pas de remède.

Les troubles sanguins sont très dangereux pour la vie de votre chien. Les maladies et symptômes ci-dessus vous aideront certainement à savoir si votre chien est affecté par l’une d’entre elles. Un diagnostic précoce et un traitement rapide peuvent éventuellement sauver la vie de votre chien et améliorer sa santé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*